Les pompiers humanitaires du GSCF et le Maroc

Les sapeurs-pompiers humanitaires du GSCF ont effectué plusieurs missions de soutien et de développement au Maroc entre 2013 et 2017.

Lors de leur premier déplacement, divers besoins avaient été mis en évidence : besoins en matériels médicaux, besoins en unités de traitement de l’eau, en formations…

En octobre 2013, une première mission de soutien et de développement est effectuée, permettant de dispenser une formation humanitaire à des associations locales, d’apporter un complément de matériel à l’association Riad Souss et d’avoir un représentant officiel sur place.

Le GSCF a également apporté son soutien auprès des personnes sans domicile fixe du Maroc, comme nous le faisons sur le plan national depuis 2010.

En juin 2015, une seconde formation humanitaire est apportée, et d’autres besoins, notamment en termes de matériel, sont mis en avant.

En février 2016, une équipe du GSCF se rend de nouveau au Maroc, afin de délivrer des formations de secourisme, d’offrir du matériel de santé, et d’étudier les besoins en eau des villages isolés.

C’est ainsi que dès le mois de mars 2016, les sapeurs-pompiers du GSCF amènent du matériel complémentaire, et mènent une action de soutien sanitaire dans le village de Hedimseker.

En effet, ce village, qui compte 2000 habitants, ne disposait pas d’accès à l’eau potable, le puits existant étant hors d’usage, situation qui entraînait de nombreuses maladies liées à la consommation d’eau impropre.

Les équipes du GSCF ont aidé les villageois à remettre en état leur puits, installant une unité de potabilisation de l’eau.

De nombreux soins médicaux ont été délivrés lors de cette mission, avec un apport de médicaments.

Les sapeurs-pompiers du GSCF sont retournés dans le village d’Hedimseker en janvier 2017, afin de compléter leurs installations pour rendre l’accès à l’eau potable pérenne, finalisant ainsi 5 années de partenariat avec le Maroc.

Nous restons attentifs sur les besoins du Maroc, les bénéficiaires des diverses formations ont beaucoup appris et ont dorénavant de multiples compétences pour faire face aux diverses situations d’urgence qu’ils peuvent avoir à gérer.