Lille : pompiers, Samu et policiers, pris à partie lors d’une mini-émeute

Mercredi, peu après 16 h 30, dans le parc bordant la rue Maxime-Gorki et le boulevard de Belfort, à Lille-Moulins. Un jeune homme sans casque fait du gymkhana sur un scooter, lorsqu’il perd le contrôle de la machine et heurte violemment un rocher. Il fait un vol plané de plusieurs mètres avant de retomber lourdement. Les secours sont appelés.

Les pompiers et une équipe médicale du Samu arrivent sur place, ainsi que la brigade accident de Lille. Mais très vite, la situation dégénère. Une trentaine de jeunes se regroupent autour de la victime et commencent par emporter le scooter. Puis, ils tentent d’empêcher les policiers d’effectuer les constatations habituelles et commencent à gêner le travail des pompiers et de l’équipe du Samu.

La brigade de sécurisation du territoire (BST) est appelée en renfort et met en place un périmètre de sécurité autour de l’intervention. Les opposants sont maintenant une cinquantaine et semblent être appelés par un meneur. Les jeunes insultent les fonctionnaires, crient que les pompiers et policiers n’ont rien à faire sur « leur » territoire. L’un d’eux filme. Et les policiers doivent utiliser des gaz lacrymogènes pour défendre la zone où le cyclomotoriste est toujours en train d’être soigné.

Finalement, son état est sans gravité, et les secours décident de l’évacuer.

Le motocycliste a été hospitalisé. Personne n’a été blessé dans les rangs des secours. Les policiers, eux, ont interpellé un habitant du quartier âgé de 19 ans, pour incitation à l’émeute. Il est actuellement en garde à vue.