Lot et Garonne : il braque une arme sur les pompiers

Mardi soir, pompiers et gendarmes ont été appelés par des proches d’un artisan de 45 ans de Clairac, dépressif, craignant une tentative de suicide. Celui-ci venait effectivement de faire part à son ancienne compagne de son désespoir et de son envie d’en finir.

A leur arrivée à 22h30, les hommes du SDIS 47 ont entendu deux coups de feu et n’ont pas tardé à voir apparaître l’homme derrière eux, braquant un fusil à lunette dans leur direction. Il s’est ensuite faufilé dans son habitation d’où il est ressorti avec un pistolet à la ceinture.

Finalement neutralisé par les forces de l’ordre présentes sur place, puis placé en garde à vue, il devrait être déféré au parquet ce jeudi, en vue d’une comparution immédiate pour violence avec arme et rébellion.