Mai 2008 : les pompiers du GSCF portent secours en Birmanie, frappée par le cyclone Nargis

Le cyclone Nargis est un cyclone qui a frappé la Birmanie, dans la région du Myanmar, le 2 mai 2008, faisant officiellement plus de 138 000 morts.

Ceci en fait la plus grande catastrophe naturelle de l’histoire du pays.

Nargis a touché terre le 2 mai au soir, balayant la côte sud-ouest du Myanmar, en Birmanie. De catégorie évaluée entre 3 et 4 sur une échelle qui en compte 5, Nargis a frappé de plein fouet le Delta de l’Irrawaddy.

Les inondations provoquées par le cyclone font des dégâts considérables : plus de 2.5 millions de sinistrés sur les 50 millions d’habitants, 135 000 morts et disparus, et plus de 40 000 blessés.

Intervention du GSCF

Le 5 mai 2008, le bilan, qui annonçait la veille 351 morts, passe à au moins 10 000 morts. Face à cette situation, les pompiers humanitaires du GSCF entrent en contact avec les autorités birmanes, et une équipe est mise en pré-alerte.

Quelques jours plus tard, à la demande des autorités du pays, l’équipe prend le départ pour le Myanmar, avec du matériel de secours, et notamment une unité de potabilisation de l’eau.

La mission a principalement été axée sur le traitement de l’eau. En effet, suite à une catastrophe naturelle, le problème majeur est celui de l’eau qui est rendue insalubre.

Les sapeurs-pompiers du GSCF ont donc installé et formé le personnel de secours local à l’utilisation de l’unité de traitement de l’eau.

L’intervention du GSCF a également permis de délivrer des soins médicaux, et d’acheminer du matériel (lots de soins, lots électriques, matériel de santé…).

Accès au rapport de la mission