Nîmes (30): les pompiers agressés malgré l’escorte policière

Vendredi 13 octobre au soir, un équipage d’une vingtaine de sapeurs-pompiers escortés par la police a été agressé place Watteau à Nîmes lors d’une intervention. Ils ont reçu des pavés et des projectiles sur un fourgon.

Une semaine après l’agression au cocktail Molotov (lire), les sapeurs-pompiers gardois ont à nouveau été victimes d’une agression alors qu’ils étaient en intervention dans le quartier Pissevin à Nîmes.

C’est la cinquième fois en une semaine.

Des jets de cailloux et de pavés

Aux alentours de 19 heures ce vendredi les sapeurs-pompiers du Gard sont appelés pour un feu de véhicule place Watteau à Nîmes. Malgré l’escorte policière, mise en place depuis une semaine, ils se font prendre à parti et reçoivent des cailloux et des pavés sur leurs véhicules. Résultat: pare-brise fendu, traces de projectiles sur les véhicules…

Le blues du pompier face à la montée des agressions en intervention

Le phénomène prend de l’ampleur depuis plusieurs semaines.

Le week-end dernier à Nîmes dans le quartier Pissevin, une ambulance envoyée pour un feu de scooter a été accueillie par des jets de pierres, parpaings et cocktail Molotov dont l’un aurait, à 15 cm  près, pu enflammer l’habitacle avec les 3 pompiers à bord. Suite à cette agression, une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre.

Le même week-end, d’autres agressions ont été recensées, notamment à Nieuil (Charente) et Saint-Denis (région parisienne).

 

Source: france info