Notre Dame sans toit : les SDF aussi, rappelle Thierry VELU

La Cathédrale de Notre Dame de Paris est assurée d’être très vite reconstruite et de retrouver dans les prochains jours une protection contre d’éventuelles intempéries. En effet, les dons affluent et dépassent le milliard d’euros.

Bravo, et merci pour ce bel élan de solidarité aux donateurs qui, comme l’espère Thierry VELU, sont totalement désintéressés en faisant ce geste.

Thierry VELU, qui dirige les sapeurs-pompiers humanitaires du GSCF, association qui, en plus de ses actions de secours, vient en aide auprès des personnes SDF, souhaite rappeler que chaque année, le GSCF est déficitaire pour ses actions menées auprès des sans-abri, qui, eux, ne font que très rarement la une de l’actualité, cruelle réalité dans notre France d’aujourd’hui, pays qui se prétend des Droits de l’homme.

En 2018, 566 personnes à la rue sont mortes, 511 l’année précédente. Ces personnes avaient en moyenne 48 ans, 13 d’entre elles étaient mineures, et deux n’étaient que des enfants de 5 ans et 9 ans. Et oui, en France, des enfants vivent dans la rue et meurent dans l’indifférence…

La responsabilité est collective, ce massacre dans nos rues en France perdure depuis trop longtemps.

Pour Thierry VELU, ce qui est honteux, c’est que l’on s’habitue à cette situation.

Pour rappel, un Manifeste pour la prise en charge des personnes à la rue est sorti en fin d’année 2018. Hormis des réponses bateau de la part de l’Etat, nous avons essuyé un silence des médias, faisant sûrement suite à cet hiver très doux.  Pourtant, notre Président de la République promettait, comme ses prédécesseurs, un “Zéro SDF”. Celui-ci n’a même pas pris la peine, comme nous l’espérions, de répondre correctement à nos demandes suite à l’envoi de notre manifeste.

Alors, s’il reste un peu d’argent aux généreux donateurs de Notre Dame, le GSCF rappelle qu’il en a besoin pour combler son déficit de l’année 2018 qui dépasse les 100 000 euros, et également pour faire en sorte que les personnes à la rue puissent, elles aussi, tout comme la cathédrale Notre Dame, retrouver un toit.

Nota : Vous trouverez  en lien notre Manifeste pour un changement de politique concernant la prise en charge des personnes à la rue et notre dernier rapport d’activités.