Portrait Henri DELATTRE – GSCF

Henri DELATTRE, âgé de 49 ans, est un partenaire du GSCF. Il est aussi le cofondateur de Global Smart Rescue. 

Global Smart Rescue est une société basée à Toulousequi développe des systèmes de boîtiers résilients permettant, en cas de catastrophe naturelle, de transmettre des données en temps réel et ainsi de sauver des vies.

GSCF : Comment vous est venue l’idée de créer cette société ?

Henri DELATTRE : « Mes associés, Bertrand MASSAT, Thierry FAYARD et Victor LIMA, et moi sommes partis du constat qu’en cas de catastrophe naturelle ou technologique, il y avait une perte de moyens de communication, ce qui entraîne une perte de vision du terrain, et donc, souvent, une aggravation du bilan humain. Nous avons décidé, au vu des technologies du new space, de créer une technologie capable de garder un minimum de communication afin de réduire les bilans humains. » (NDLR : « new space » : nouvelle technologie spatiale de satellites ; ce sont des petits satellites de compagnies privées comme SpaceX qui permettent, entre autres, d’utiliser une communication par petits messages courts, n’importe où et partout.)

GSCF : Comment se présente votre technologie ?

Henri DELATTRE : « Il s’agit d’un petit boîtier intelligent qui permet de gérer des alertes humaines ou automatiques, comme une augmentation de température anormale. Il permet de garder le contact avec des autorités ou des services de secours afin d’organiser la réponse de manière résiliente. »

GSCF : Concrètement, où se place ce boîtier et comment fonctionne-t-il ?

Henri DELATTRE : « Le GSCF utilise ces boîtiers pour sécuriser les convois qui partent en mission, ainsi que les intervenants. Ces boîtiers sont placés dans des camions, mais ils peuvent aussi prendre place dans un bâtiment ou un sac à dos. D’ailleurs, les sapeurs-pompiers humanitaires de l’ONG sont partis au Liban et en Ukraine avec leurs boîtiers. Nous avons donc un suivi et nous pouvons ensuite envoyer une réponse, comme une aide sur place. »

Les quatre fondateurs de Global Smart Rescue travaillent sur ce boîtier depuis maintenant deux ans et demi. D’ici le mois de juillet, une offre commerciale devrait voir le jour à destination des ONG comme le GSCF, mais aussi des entreprises et, comme spécifié plus haut, des collectivités locales. Et à l’avenir, sûrement à destination des particuliers.

Le début, pour Global Smart Rescue, d’une longue et belle collaboration avec nous ! Et aussi le début d’une longue histoire pour cette société.

Propos recueillis par Catherine Degans.