Qu’est-ce qu’un séisme?

Un séisme ou tremblement de terre est l’une des pires catastrophes que la nature puisse produire.

Un tremblement de terre est un bref mouvement du sol, s’écoulant de quelques secondes à quelques minutes, et produit par des ondes élastiques (ondes sismiques) transmises dans le globe à partir d’un point appelé foyer, ou source, ou encore hypocentre.

L’hypocentre se trouve toujours dans la lithosphère.

On distingue les séismes peu profonds (entre 0 et 60 km de profondeur) qui sont aussi les plus fréquents, et les séismes profonds (entre 300 et 700 km de profondeur).

L’épicentre est le point de la surface du globe à la verticale du foyer.

On distingue les séismes (tremblements de terre) naturels, attribuables à l’activité de la terre, et les séismes d’origine humaine, ceux qui sont provoqués par l’explosion d’une bombe par exemple.

La croûte terrestre est composée d’une douzaine de “plaques”. Ces plaques bougent continuellement les unes par rapport aux autres à raison de 2 à 5 cm par an. Les roches se brisent alors ou changent brutalement de position. A la surface, les vibrations ou ondes sismiques font trembler la terre. Le point où la terre tremble est nommé épicentre, et le point où la tension se libère est appelé hypocentre.

Plus d’un million de séismes se produisent chaque année sur la terre. Nous disposons de deux échelles pour évaluer les tremblements de terre: l’échelle de Mercalli et l’échelle de Richter.

Aujourd’hui, nous n’utilisons que celle de Richter, mais les séismes du passé ne peuvent être évalués que selon celle de Mercalli.

L’échelle de Mercalli a été développée en 1902 et modifiée en 1931. Elle indique l’intensité d’un séisme sur une échelle graduée de 1 à 12.

L’échelle de Richter, elle, a été instaurée en 1935. Elle nous fournit ce qu’on appelle la magnitude d’un séisme, calculée à partir de la quantité d’énergie dégagée au foyer.

Le séisme de plus grande magnitude connu à ce jour est celui du Chili en 1960, de magnitude 9.5, et dont la zone de rupture de la faille atteignit plus de 1000 km de long. Ce fut à cause de cette limite que l’on entend parfois parler des 9 degrés de l’échelle de Richter.

Les séismes de magnitude supérieure à 9 sont très rares et la magnitude 10 semble être une limite raisonnable, compte tenu de la solidité des roches et de la fragmentation des failles.

Le terme magnitude a été emprunté aux astronomes par comparaison avec la brillance relative d”une étoile vue par un télescope.

 

Source : Sauveteurs de la dernière chance de Thierry VELU, éditions Les deux encres