Rhône: ils ouvrent des bouches d’incendie et s’attaquent aux pompiers

Avec la chaleur, les dégradations sur les bouches à incendie se sont multipliées sur l’agglomération lyonnaise. Et les pompiers, souvent mal reçus lorsqu’ils interviennent, sont excédés.

On appelle ça du “street pooling”. Avec un mercure au-dessus des 30 degrés, les douches de rue se sont multipliées ce week-end dans l’agglomération lyonnaise. Des groupes dégradent les bouches d’incendie ou soulèvent les plaques d’égout avant d’ouvrir les vannes pour se rafraîchir.

Les pompiers du département ont effectué pas moins d’une quinzaine d’interventions pour ce type de dégradations.

La plus notable s’est déroulée samedi vers 16 heures, dans le quartier de Parilly à Bron.

Les pompiers qui sont intervenus se sont retrouvés face à une quinzaine d’individus qui ont refusé de s’écarter pour qu’ils puissent refermer les vannes.

S’en sont suivis menaces, insultes et jets de projectiles divers, obligeant les sapeurs-pompiers à faire demi-tour.

Dimanche, le phénomène de street pooling a été observé à Vénissieux, à Vileurbanne, à Vaulx-en-Vélin, et à Lyon.

Source: le progres.fr