Tourcoing : tensions au Pont-Rompu autour des bouches d’incendie, un pompier et un policier blessés

La journée de vendredi a été particulièrement tendue dans le quartier du Pont-Rompu à Tourcoing. Comme dans d’autres quartiers de la métropole lilloise, plusieurs bouches d’incendie y ont en effet été ouvertes dans la journée. Pompiers et policiers ont donc été mobilisés pour refermer les bouches d’incendies transformées en geysers.

Mais dans l’après-midi, alors qu’ils refermaient les bouches d’incendie, les pompiers ont été pris à partie par plusieurs individus. Un sapeur-pompier a été légèrement blessé après avoir reçu une pierre dans le ventre. Un individu, marchant avec des béquilles, s’était quant à lui attaqué aux véhicules des pompiers à l’aide de ses béquilles. Dès lors, les pompiers ont été escortés par la police pour la fermeture des bouches.

Compte tenu de la tension, une opération de contrôle a ensuite été menée dans le quartier en milieu d’après-midi. Vers 16 h, plusieurs dizaines de policiers investissaient le quartier.

Un individu correspondant à celui ayant endommagé le fourgon des pompiers est alors repéré. À la vue des policiers, l’adolescent laisse alors tomber ses béquilles et prend la fuite en courant à vive allure.

Quelques minutes plus tard, le même individu s’attaquait directement aux forces de l’ordre. Après avoir bousculé un adjoint de sécurité, il frappait un policier d’un violent coup de pied au thorax. Le fonctionnaire chutait lourdement et se blessait à la tête. Souffrant d’un traumatisme crânien, le policier a été hospitalisé pour examens de contrôle. Il a depuis repris son service.

Quant à l’agresseur, qui s’était réfugié dans une maison, il a immédiatement été interpellé. Le suspect, un adolescent de 17ans, a été placé en garde à vue. Présenté à un juge pour enfants, il a été remis à ses parents et mis en examen pour violences à agents dépositaires de l’autorité publique.