Trois mois de prison pour avoir menacé les pompiers venus le secourir

Un habitant d’Hallicourt, dans le Pas-de-Calais était jugé ce lundi par le tribunal de Béthune pour avoir menacé avec un couteau les pompiers qui étaient venus le secourir, le 9 octobre 2012. Absent à l’audience, il a été condamné à trois mois de prison ferme.
 
Quand ils étaient partis le 9 octobre 2012, les pompiers répondaient à l’appel d’un Haillicourtois dont l’ami ne se sentait pas bien. Un secours à personne comme ils en font très souvent. Mais en arrivant dans l’appartement, les pompiers n’étaient plus les bienvenus. Alcoolisé, SD alors âgé de 35 ans, avait changé d’avis et refusait de se faire soigner.

L’affaire aurait pu en rester là mais il s’est subitement saisi d’un couteau de cuisine et a pourchassé les trois pompiers dans l’escalier, jusqu’à leur véhicule. Appelés à la rescousse, les policiers avaient interpellé cet homme qui, au commissariat, avait reconnu les faits et les avait regrettés.

 
Poursuivi pour violence avec usage ou menace d’une arme, il ne s’est pas présenté au tribunal, contrairement aux pompiers qui ont tenu à rappeler qu’ils allaient secourir un homme et qu’ils n’étaient pas là pour se faire menacer avec un couteau. Même discours du côté du procureur qui, saluant leur « métier très noble», a dénoncé le « comportement inadapté» d’un homme déjà connu de la justice pour des faits de violence. Si les pompiers n’ont pas été blessés physiquement, ils ont été marqués moralement.

La présidente a suivi ses réquisitions en condamnant le prévenu à trois mois de prison ferme. Il devra également verser 500 € de dommages et intérêts à chacun des pompiers et 5 € au Service départemental d’incendie et de secours qui s’étaient constitué partie civile.