Trois volcans menacent le Guatemala

 

Trois volcans au Guatemala ont projeté ce vendredi des cendres et de la lave, mettant en état d’alerte la population et les autorités, parmi lesquels le Volcan de Feu, entré en éruption il y a deux semaines, faisant 110 morts et 197 disparus (lire).

Outre le Volcan de Feu, l’activité du Pacaya, situé comme le premier à une trentaine de kilomètres de la capitale, Guatemala City, et du Santiaguito, à quelque 110 km à l’ouest, s’est également fortement accrue, selon un rapport de l’institut de vulcanologie.

Ce dernier a recommandé au Coordinateur national pour la réduction des catastrophes (Conred) d’être en alerte, puisque le Volcan de Feu et le Santiaguito peuvent engendrer des lahars, des coulées boueuses d’eau et de sédiments volcaniques qui détruisent tout sur leur passage.

Le rapport stipule que le Volcan de Feu enregistre chaque jour entre 5 et 7 explosions faibles à modérées qui expulsent des cendres à environ 1000 mètres au-dessus du cratère et provoquent des glissements de boue et des sédiments volcaniques.

Le Santiaguito a une activité volcanique similaire, tandis que le Pacaya expulse lui aussi des cendres et une rivière de lave incandescente descend lentement le long d’une de ses pentes.

Le 3 juin, le Volcan de Feu a semé la mort et la désolation, notamment dans la localité de San Miguel de Los Lotes, où les secours recherchent toujours les nombreux disparus parmi des tonnes de décombres.

 

Source: le monde