Un corps portant un uniforme de pompier trouvé dans le Rhône

Un corps portant un uniforme de pompier trouvé dans le Rhône
Drôme : le corps retrouvé dans le Rhône serait bien celui du pompier tué lors de la tragédie de Loriol en 2002

Un corps revêtu d’un uniforme de pompier a été retrouvé cet après-midi dans les eaux du Rhône. S’agit-il du corps de Laurent Broquet, jeune pompier tué à Loriol dans un accident en 2002

En 2002, un octogénaire avait fauché 5 pompiers volontaires de Loriol, alors qu’il roulait à 150 km/h. Le corps de l’un d’eux n’a jamais été retrouvé. Le cadavre d’un homme portant un uniforme de pompier a été découvert ce jeudi dans le Rhône à hauteur de Loriol. L’enquête devra déterminer s’il s’agit de ce sapeur-pompier de 26 ans.

Le corps d’un homme portant un uniforme de pompier a été trouvé jeudi après-midi dans le Rhône à hauteur de Loriol, dans la Drôme, près de l’endroit où cinq pompiers avaient été tués par un chauffard en 2002, a annoncé le parquet. "On a découvert le corps vers 15h30, près du barrage situé au nord de Montélimar", ont précisé les pompiers, confirmant une information de France Bleu Drôme-Ardèche.

Le procureur de la République à Valence a cependant jugé "difficile de dire" si la victime pouvait être Laurent, 26 ans, le sapeur-pompier tué en 2002 dont on n’a jamais retrouvé le corps. "On n’en sait rien. Si c’est lui, il est étonnant qu’on retrouve du tissu sur un corps qui a séjourné aussi longtemps dans l’eau. Il est trop tôt pour le dire", a dit le magistrat à l’AFP. Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte et confiée à la gendarmerie.

Le 29 novembre 2002, un octogénaire avait fauché cinq pompiers volontaires de Loriol, alors qu’il roulait à plus de 150 km/h sur l’A7 entre Montélimar et Valence, sur une portion d’autoroute limitée à 90 km/h. Trois d’entre eux été tués sur le coup et deux autres projetés dans le fleuve. Les secours, qui intervenaient après un accident matériel, avaient mis en place une importante signalisation. Le corps de l’un d’eux n’a jamais été retrouvé. Un sixième pompier avait été grièvement blessé. Ancien élu municipal lyonnais, l’octogénaire avait été condamné en appel à 5 ans de prison dont 2 ferme, en octobre 2005. Il a bénéficié d’une libération conditionnelle fin 2006.

Un corps portant un uniforme de pompier trouvé dans le Rhône