Violences sur les pompiers: “on ne meurt plus à cause du feu, mais on est blessé par les gens”

Ce mardi soir à Nice, des pompiers se sont fait caillasser sur le lieu d’une intervention. Entre 2010 et 2015, les violences volontaires envers les soldats du feu ont augmenté de 20%. Une violence croissante ressentie par Jérôme, pompier dans le sud de la France.